ArticlesBlog

[Coup de Gueule] Pourquoi j’ai FERMÉ mon CLUB de SELF DÉFENSE !!

[Coup de Gueule] Pourquoi j’ai FERMÉ mon CLUB de SELF DÉFENSE !!


Bonjour à tous c’est Alexandre, aujourd’hui dans cette vidéo je vais vous expliquer pourquoi j’ai pris la décision de fermer définitivement mon club de self-défense que j’ai monté il y a à peu près 7 ans sur la ville de La Ciotat. Alors je vais vous parler à cœur ouvert dans cette vidéo, sans filtres, donc je m’excuse déjà en avance pour les oreilles sensibles si elles se sentent heurtées par ce que je vais dire dans cette vidéo. Mais avant de vous parler de tout ça, laissez-moi faire un petit retour en arrière pour vous expliquer un petit peu ce que représentait pour moi ce club Shin Gi Tai Do La Ciotat. Alors j’ai ouvert ce club Shin Gi Tai Do La Ciotat en Janvier 2012, juste après m’être installé dans la région PACA. Donc au départ il y avait une toute petite section de Karaté de rue pour les enfants, on n’était même pas une dizaine. Et donc d’années en années le club s’est étoffé et puis j’ai pu créer, au fur et à mesure de mes formations, j’ai pu créer de nouvelles sections comme par exemple le Karaté de rue pour ados/adultes, le Krav Maga, le Penchak Silat ou encore le Baby Karaté pour les tout petits, de 4 à 6 ans. Au total ce club a permis de former plus de 1000 élèves, au travers des différentes sections, d’années en années. C’est vraiment un des plus gros clubs que j’ai jamais eus, puisqu’il faut savoir que moi j’habitais sur Toulouse à l’époque, et puis j’avais un… j’étais tout d’abord assistant dans un club d’une cinquantaine d’élèves, et puis après je dirigeais moi-même mon propre club qui s’appelait le Bushikan Toulouse, Au coeur même de Toulouse. et donc le club Shin Gi Tai Do ça a vraiment été LE plus gros club que j’ai jamais eu, puisqu’on a atteint, dans certaines saisons, on a atteint plus de 170 adhérents. Alors durant toutes ces années j’ai pu compter sur l’aide précieuse de ma famille pour m’aider à diriger les cours. Donc mon père Gilbert qui est président, qui était président du club, m’aidait à développer avec ma mère aussi les cours de Karaté de rue pour les enfants et le Baby Karaté ; mon frère avant qu’il ait des problèmes de santé m’aidait à développer les sections Krav Maga et Penchak Silat ; même ma sœur s’y est mise, Elle dirigeait pendant un temps la section Krav Maga pour les
femmes. Et puis j’ai également ma femme qui m’aide, qui aidait donc, au niveau de la paperasse, tout ça, puisqu’elle était à tour de rôle trésorière et puis secrétaire du club. Bref ! Le Shin Gi Tai Do La Ciotat, c’était vraiment une aventure familiale ! Alors depuis tout petit j’ai toujours voulu vivre pleinement de ma passion ! C’est un rêve de gosse comme on dit ! Il faut savoir que durant mon parcours martial, j’ai eu… Ça a été très difficile pour moi d’obtenir tous les diplômes d’enseignant que j’ai, et puis les différents grades que j’ai actuellement, puisque le plus haut grade que j’ai actuellement c’est le 5ème Dan de Krav Maga, et j’en suis très fier, mais ça a été vraiment très difficile, j’ai parcouru des milliers de kilomètres pour me former avec de très très grands experts, comme par exemple Fred Mastro en Mastro Defence System, Franck Ropers en Penchak Silat, Alain Formaggio en Krav Maga ou encore Itay Gil en Protect Krav Maga, bref. Tout ça, ça représentait des dizaines de milliers d’euros d’investissement pour… Ben c’est toute ma vie, j’ai que 33 ans à l’heure où je fais cette vidéo, mais c’est vraiment toute ma vie et ma passion, et donc j’ai investi énormément, j’ai fait énormément de sacrifices pour toujours essayer de faire évoluer mon savoir, dans le but de le retransmettre à mes élèves. Alors comme vous l’aurez compris, les arts martiaux c’est vraiment au cœur de ma vie, Il n’y a pas un jour où je ne pense pas aux arts martiaux et à la self-défense. Il faut savoir que j’ai commencé à pratiquer à l’âge de 7 ans, j’ai commencé à enseigner alors que j’étais adolescent, j’avais 16 ans, voilà, et donc au fur et à mesure des années j’ai développé… À ce stade-là c’est même plus une passion, j’ai développé vraiment une véritable obsession pour ce monde-là, et je l’ai mis au cœur… C’est devenu un mode de vie pour moi ! C’est vraiment au cœur, au centre de ma vie ! Lorsque j’ai emménagé en région PACA en 2011, puisque comme je vous ai dit j’habitais avant dans une petite ville à côté de Toulouse (qui s’appelle Auterive, pour ceux qui connaissent), donc j’ai dû déménager en région PACA pour suivre ma famille. Il s’est passé un phénomène… Il faut savoir que j’avais un club, comme je vous ai dit, à Toulouse, et j’ai dû fermer ce club. Et donc mon déménagement, ça a été vraiment un retour à zéro pour moi. Et pour vous dire la vérité (je vous ai dit que je parlais à cœur ouvert aujourd’hui), je l’ai très très mal vécu ce déménagement, puisque ça a été vraiment un retour à zéro pour moi, j’avais… Pour ne rien vous cacher, j’ai fait une dépression. Une dépression parce que j’avais la sensation, puisque j’avais plus de club, je ne pouvais plus enseigner, vraiment gros retour à zéro… J’avais l’impression de n’être plus personne, j’avais l’impression d’avoir perdu… De m’être perdu ! De ne plus savoir qui j’étais, et je ne savais même pas si j’allais pouvoir enseigner à l’avenir. Bref ! Des années plus tard, après ces longues périodes difficiles, petit à petit à force de travail acharné j’ai pu réaliser mon rêve, enfin, mon rêve d’enfant, c’est-à-dire que j’ai pu être embauché dans mon propre club ! J’ai créé mon emploi en partant de zéro, et j’ai pu être embauché en CDI, dans mon propre club, et commencer à vivre donc de ma passion, et pour vous dire la vérité, dans le milieu des arts martiaux c’est quelque chose d’assez rare. Les gens qui arrivent à vivre de leur passion, c’est un peu le graal des enseignants ! Et donc moi je suis très heureux et très fier d’avoir pu réussir à être embauché dans mon propre club en CDI et avoir gagné ma vie grâce aux cours que je dispensais dans ce club ! Alors vous allez me dire sûrement « Alexandre, depuis tout petit tu nous dis que tu voulais vivre de ta passion, tu arrives à vivre de ta passion, tu es en CDI, tu développes tes cours, tu es heureux, il fait beau, tout va bien ! Pourquoi tu fermes ton club ? ». Je vais donc maintenant en venir au sujet de cette vidéo, et je vais vous expliquer en détail les 3 principales raisons qui m’ont poussé à fermer de mon plein gré, et donc définitivement, mon club Shin Gi Tai Do La Ciotat. Alors la première raison c’est parce que j’ai décidé de déménager. Cela dit, je ne vais pas habiter très très loin du club, je vais dans le département d’à-côté, dans le Var, à une trentaine de kilomètres environ du club. Donc comme on dit, « quand on veut on peut », donc si je voulais vraiment j’aurais pu continuer à assurer les cours dans le club. Même si ça m’aurait fait aussi des frais de route assez conséquents. Mais j’aurais pu le faire honnêtement, et donc si j’ai pris la décision de ne plus le faire c’est que ça vient de quelque chose de beaucoup plus profond. La deuxième raison, c’est… comme vous pouvez peut-être l’imaginer, la gestion d’un club de 170 élèves ça représente vraiment une énorme implication en terme de temps, en terme de motivation, en terme d’énergie, en terme de fatigue, enfin voilà c’est vraiment un énorme investissement. Et à une époque, le bénévolat ça courait les rues entre guillemets. C’est-à-dire que les bénévoles, de nombreuses personnes, donnaient de leur temps pour aider les associations, sportives ou autres, Mais c’est, je trouve… Enfin, tout ce que je vous dis là, ça ne me concerne que moi, c’est mon expérience à moi, bien sûr vous êtes tout à fait en droit d’avoir des expériences différentes. Mais voilà me concernant, depuis les années que je pratique… Il faut savoir que ça fait 17 ans que je suis dans le milieu associatif. Le bénévolat de nos jours c’est devenu un luxe pour les associations, et d’avoir une équipe de bénévoles c’est une obligation pour un club de cette taille-là, comme le Shin Gi Tai Do, c’était devenu une obligation, et malheureusement… Donc on a eu bien sûr des personnes, et je les remercie, elles le savent, je les remercie de leur aide précieuse, mais ça n’a jamais malheureusement duré sur la longueur. Donc à chaque fois c’était un éternel recommencement, il a fallu retrouver une équipe, il a fallu reformer les personnes, enfin voilà, ça devenait vraiment quelque chose de difficile, et qu’est-ce qu’il se passe dans une association quand on n’a pas de bénévoles, et bien on fait tout soi-même ! C’est vraiment, vraiment, comme on dit, quelque chose d’énergivore, c’est quelque chose qui vous bouffe votre énergie. Voilà, donc au final, pour moi le système associatif ça ne me correspond plus. Parce que, et bien voilà, quand vous gérez comme je vous ai dit un club de cette taille-là, il fallait penser à tout. Je devais faire les cours, les stages… Bon ça vous allez me dire « tu es payé pour ça », et vous avez raison ! C’était mon job mais à côté de ça voilà, il fallait que je gère le site Internet, il fallait que je gère les pages Facebook, il fallait que je gère le tournage et le montage des vidéos promotionnelles pour le club, il fallait faire des flyers, il fallait faire les assemblées générales, il fallait faire les inscriptions, il fallait faire les adhésions et les licences dans les différentes fédérations, bref… Les gens ne s’imaginent pas ce que c’est de gérer un club avec autant d’adhérents. Et si encore j’avais des retours proportionnels à l’investissement, en terme de temps, que j’ai mis dans mon club… Non, ça ne s’est pas du tout passé comme ça, et donc je vais vous en parler tout de suite. Et j’en viens maintenant à la troisième et principale raison qui a fait que j’ai décidé de fermer définitivement mon club. Comme je vous l’ai dit j’enseigne les arts martiaux depuis 2002. Et au départ, ce qui m’a poussé à devenir enseignant, ce pour quoi je voulais faire ce job-là, c’était, au-delà bien sûr de l’aspect
« apprendre à se défendre aux gens », apprendre aux gens à se défendre. C’était la connexion entre les gens, ce côté associatif ! Ce côté « on se retrouve et on partage une passion commune, et on progresse tous ensemble » ! Moi j’apprenais aux élèves à apprendre à se défendre, des techniques, des concepts et compagnie, et eux me donnaient, je ne sais pas, en échange ce respect, ce soutien, j’avais des yeux qui pétillent à l’époque en face de moi, et c’est ça qui m’a poussé vraiment à
devenir enseignant c’était le l’épanouissement et la prospérité mutuelle, si vous préférez. On partageait les mêmes valeurs, on était sur la même longueur d’onde. Quand j’enseignais aux enfants (il faut savoir que ça ne court pas non plus trop trop les rues les enseignants qui enseignent aux enfants, parce que c’est… Il faut être patient quoi, c’est vraiment une partie du métier qui est assez difficile), Il faut savoir que je suis très fier d’avoir pu contribuer, modestement évidemment, à cette nouvelle génération en leur inculquant, je l’espère en tout cas, de bonnes valeurs, une bonne attitude. Il faut savoir qu’au travers des nombreuses années où j’ai enseigné aux enfants, j’ai eu quelques cas difficiles où je leur ai permis de ne pas sombrer dans la délinquance par exemple, enfin bref… Tout ça, avec les ados, les adultes et les enfants, ça a été vraiment une… C’est quelque chose qui me prend aux tripes, puisque ça continue toujours, ça me prend aux tripes, mais c’est vrai que je trouve que l’évolution des choses a… Ce n’est plus la même chose. L’époque a changé, voilà, en tout cas c’est mon opinion, c’est ce que j’ai ressenti moi dans mon club L’époque a changé, les mentalités ont changé, et donc… Ça ne me convient plus. Avant j’avais ce sentiment d’être utile, de vraiment aider les personnes au plus profond de leur être. Par exemple j’ai eu l’honneur d’aider des personnes, notamment des femmes, qui ont été victimes d’agressions et qui ont petit à petit réussi à reprendre confiance en elles et à ne plus se voir comme des victimes, enfin voilà. C’est vraiment cet aspect-là l’enseignement, ce n’est pas simplement « il t’attaque comme ça, tu fais un blocage », c’est au-delà de ça, et c’est comme ça que je me voyais, c’est comme ça que je ressentais les choses, et malheureusement comme je vous ai dit il y a des choses… Les comportements ont changé, voilà, donc je vais essayer de vous expliquer ça pour que vous compreniez mieux, un petit peu, qu’est-ce qui m’a gêné dans tout ça. Par exemple on va parler de l’assiduité. Pour moi… Alors pareil je répète, ça me concerne moi dans mon club, et tant mieux si dans les autres clubs ça ne se passe pas comme ça. Mais bon d’après ce que j’ai pu entendre et avec les discussions que j’ai eues avec des collègues qui tiennent des clubs de self-défense c’est un phénomène assez général, donc c’est en train de se propager… L’assiduité des élèves ce n’est plus du tout comme avant, la majorité des élèves ne sont plus assidus en cours, et il y en a très peu finalement qui se réinscrivent l’année d’après. Et donc moi en tant qu’enseignant c’était une petite déception pour moi, parce que ça donne un sentiment de… De travail inachevé, de recommencement éternel puisque chaque année il fallait recommencer… Par exemple, pour vous donner une idée, en 7 ans je n’ai formé qu’une seule personne jusqu’à la ceinture noire, de la blanche à la ceinture noire en Krav Maga je n’ai eu qu’un seul élève ! Tous les autres ont abandonné, ils ont dû arrêter. J’avais plein d’élèves qui étaient ceinture marron, qui étaient ceinture bleue, du jour au lendemain plus de nouvelles, voilà ça aussi c’est quelque chose qui m’a gonflé (je vous ai dit je parle sans filtres), c’est-à-dire qu’il n’y avait même pas un petit texto, juste en disant « Salut Alex, excuse-moi ce soir je ne pourrai pas être là ». Voilà, je demande, bien sûr ça ne me regarde pas pourquoi tu n’es pas là, Il y a des professeurs, moi j’avais un professeur à l’époque, qui n’arrêtait pas de me harceler pour savoir « pourquoi tu ne viens pas ! Et machin ! Et tu me feras une photocopie de ta… », A l’époque c’était « tu me feras une photocopie de ta… De ton entorse du genou ! », enfin voilà il me demandait les radios quasiment, de mon entorse du genou, pour savoir pourquoi je n’étais pas là, si je ne mentais pas. Bref, je n’en suis pas là moi ! Juste de me prévenir ! Mais il y en avait très peu quoi, il y en a très très peu, et ceux qui se… Tu noues des liens avec les gens et, et du jour au lendemain, ils s’en vont ! Bon c’est la vie, c’est comme ça, mais ! C’est la façon de faire ! Enfin en tout cas moi je suis comme ça ! Je sais qu’il y en a qui peuvent dire « Oulala, il est susceptible », vous pouvez dire ce que vous voulez ! Moi je suis dans l’émotionnel et je suis
dans le côté feeling le côté relation avec les gens, relationnel. et… Quand tu formes quelqu’un pendant un an, deux ans, quatre ans, cinq ans… Et que du jour au lendemain, il se barre sans te dire simplement « Au revoir », je suis désolé ça ne me plaît pas ! Alors maintenant on va parler de l’engagement des élèves. Quand je dis l’engagement, c’est l’implication si vous préférez. Il faut savoir qu’il y a beaucoup, beaucoup d’élèves qui abandonnent au moindre échec. Alors on peut penser bien sûr aux enfants, c’est normal d’un côté. Mon rôle c’est de leur expliquer que la vie est faite d’échecs et qu’il va falloir surmonter ça, sinon tu vas sombrer toute ta vie. Bref. Mais ça touche aussi les ados et pire, les adultes ! Il y a plein d’adultes qui abandonnent au moindre échec ! Ça peut être « j’ai échoué le passage de grade, j’arrête mes cours ! », « le professeur m’a fait une réflexion parce que ma technique n’était pas bien, j’arrête les cours ! », et lui « Il y a trop de contact dans cette discipline », alors que moi j’estime pratiquer la self-défense de façon (et les arts martiaux), de façon réaliste mais pas comme des bourrins ! Le but ce n’est pas que les gens ressortent avec une jambe pétée ou des bleus en disant « Ouais salut, très bien ! », ils ont un œil comme ça, en disant « Ouais à la semaine prochaine ! » avec la dent toute pétée… Ce n’est pas le but ! Y’a des clubs comme ça où s’ils ne ressortent pas avec des bleus ils ne sont pas contents ! Chacun fait ce qu’il veut, je ne critique pas c’est une constatation. Malgré ça, il y a quand même des élèves Entre guillemets un petit peu douillets Il n’y a pas de problème, chacun est comme il est ! Mais, il y en a un peu trop ! Il y en a beaucoup ! Il y en a ils veulent apprendre à se défendre sans jamais se prendre une gifle dans la tronche ! Voilà, bref, au moindre échec au moindre obstacle, et bien les gens abandonnent ! Voilà. Ils se démotivent vite et ils abandonnent. Et «Il y a trop de contact », et « Les échauffements sont trop durs », « Ah bah le partenaire il transpire trop ce n’est pas agréable », Je vous jure que c’est vrai, j’ai entendu ce genre d’excuses ! Bref ! On essaie en fait, en tant que professeur, enfin moi du moins dans mon club, j’essayais de… Mon rôle c’était de… De transformer de la guimauve en guerriers ! Je suis désolé si ça choque mais je suis désolé, je devais transformer des Bisounours en warriors ! Voilà, c’était mon objectif ! Après ne vous inquiétez pas je vais vous parler des bons élèves, là je vous parle des mauvais ! C’est le but de cette vidéo, vous expliquer pourquoi j’en ai eu un ras-le-bol général, c’est dû à ce genre d’élèves-là aussi, même s’ils n’étaient pas extrêmement nombreux. Et ça touchait malheureusement aussi les enfants ! Je les adore vos enfants, messieurs-dames les parents d’élèves, il n’y a pas de problème, sauf certains que j’ai dû vraiment calmer parce qu’il y a des gros problèmes de comportements, mais bon, En général de nos jours on pardonne tout aux enfants, « mais ce sont des enfants ! », et bien moi non, ce n’est pas parce que t’es un enfant que tu dois te permettre certaines choses, de manquer de respect à d’autres enfants ou de manquer de respect à des adultes. Le constat, ce que j’ai pu constater, c’est que comme je vous ai dit les choses ont évolué, les choses ont changé, et pas forcément dans le bon sens, c’est que… Beaucoup d’enfants sont très bons pour jouer aux jeux vidéo, et il n’y a pas de soucis même moi à mon âge je joue encore aux jeux vidéo ça m’évade l’esprit, de buter quelques zombis des fois sur la télé ça me fait du bien, c’est un exutoire ! Je plaisante mais c’est la vérité ! Enfin donc voilà… Je n’ai même plus le temps, ça fait des années que j’y joue plus, enfin bref peu importe, ce n’est pas une honte de jouer aux jeux vidéo ! Bref. Mais tout ça pour dire, par contre ce que je veux vous dire et ça c’est plus important, c’est que la jeunesse d’aujourd’hui, de ce que j’ai vu moi dans mon club depuis des années, elle est en train de devenir une jeunesse numérique ! Beaucoup dans les jeux vidéo, et très très peu dans les activités physiques et dans la connaissance de leurs corps, et dans le côté cérébral. C’est vrai ce que je vous dis, là j’ai dit ça sous le ton de l’humour mais j’ai remarqué que… Bon je mets bien sûr de côté les élèves en difficulté qui étaient dyslexiques, dysphasiques et qu’on a essayé… J’ai même eu des élèves autistes, Je les ai acceptés en cours, il y a des professeurs qui ne les prennent pas. Je les ai acceptés en cours (alors un autisme léger, bien sûr), mais… Bon en général malheureusement ça n’a pas duré longtemps, parce que… Très difficile à gérer, il faudrait vraiment un professeur particulier rien que pour eux, et malheureusement je n’ai pas pu, on n’a pas pu gérer correctement ces enfants-là. Ils sont restés quelques années mais j’espère que ça les a aidé en tout cas, Mais bon c’est quelque chose de très difficile. Mais, tout ça pour vous dire, Je ne vous raconte pas la galère que ça a été pour apprendre UN kata aux enfants ! En général ! Alors bien sûr vous avez toujours des exceptions, des élèves qui en une fois, avec la mémoire visuelle, j’ai des élèves qui ont appris le kata juste en regardant, vraiment c’est des exceptions. Après, chacun apprend comme il peut bien sûr je ne juge pas ça attention. Mais ce que je suis en train de dire c’est qu’à une époque, pour apprendre un kata j’en avais pour, je ne sais pas moi, j’en avais pour quelque cours. Ça se comptait en cours. Là, dans mon club, et ça se fait depuis des années, il me fallait une saison entière pour leur apprendre un kata ! Je vous jure que c’est vrai ! Il fallait, non-stop, reprendre à chaque fois de cours en cours parce que j’avais l’impression qu’ils oubliaient tout ! Ils revenaient, j’ai dit « mais attends, on a passé des fois une heure sur une position ! » Une position d’un kata ou quoi ! Et à chaque fois ils revenaient j’avais l’impression que le disque dur était remis à zéro ! Alors là je me suis dit « bon… », La première fois je me suis dit « bon ce n’est pas grave, peut-être que je me suis mal exprimé », parce que attention, je ne jette pas la faute que sur les élèves, ça peut être moi aussi qui fais des erreurs, je ne suis pas parfait, mais… Non non, là je pense qu’en 7 ans j’ai bien vu l’évolution des choses, Il y a un gros problème au niveau de la compréhension chez certains enfants. Et il y en a plein ! Il y en a plein, c’est ça le problème ! Il y en a plein… Et donc bref, quand j’arrive à la fin de saison au passage de grade et que je suis devant l’élève qui a galéré pendant UNE SAISON entière à apprendre UN kata ! Si c’était 4 katas je veux bien mais un kata ! Et que je vois que cet élève, parce qu’on a sué mutuellement, moi je lui ai rentré en mode « lavage de cerveau » le kata et lui il a réussi à le retenir, et que je vois qu’il réussit son examen, il est fier comme tout ! Moi je suis extrêmement fier parce que je sais par où je suis passé, je sais que ça a été difficile, voilà, mais il a persévéré ! Et bien, vous n’imaginez pas ma déception, quand… Il y en a eu plein des enfants comme ça qui ont galéré, qui ont réussi
leurs passages de grade (je vous parle des katas mais y’a d’autres choses) Vous n’imaginez pas ma déception quand je vois que cet élève ne revient pas l’année d’après et que je n’ai pas de nouvelles. Même pas un « au revoir ». Des dizaines d’élèves comme ça ! Là je parle des enfants c’est un exemple, c’est pareil chez les ados, c’est pareil chez les adultes ! Vous avez des parents d’élèves qui toute l’année vous témoignent de l’intérêt, et du jour au lendemain il n’y a plus de nouvelles ! Bon si c’étaient des cas isolés je veux bien, j’espère que… Voilà, je me dirais « j’espère qu’il n’y a rien de grave dans leur vie », tout ça. Mais c’est un, deux, trois, dix, et je me dis « mais… qu’est-ce que j’étais en fait pour eux ? », devant ces personnes-là quand ils étaient en face de moi… Le peu de personnes qui étaient en face de moi, parce que… Il faut savoir qu’il y a des personnes qui lâchaient leurs enfants j’ai jamais vu leurs tronches !
Je n’ai jamais vu leurs têtes ! Ils ne sont même pas au courant des progrès que font leurs enfants ! Bref, c’est l’époque qui est comme ça ! C’est devenu une époque où… Les gens ne persévèrent plus comme je vous ai dit, et donc ça, ça ne me convenait plus ! Et y’a encore autre chose qui m’a vraiment gonflé, qui m’a… Qui m’a poussé à fermer mon club malgré les efforts que j’ai faits pendant… Enfin je n’y reviens pas, mais voilà, vous avez compris que ça a été vraiment un énorme effort de créer ce club, et bien même malgré ça j’ai dû stopper à cause de cette explication-là, c’est-à-dire le comportement irrespectueux de certains élèves. Alors là j’ai tout vu, franchement j’ai tout vu. Ça peut être par exemple… Beaucoup de cours d’essais, des gens je les ai jamais vus ni d’Adam ni d’Ève comme on dit. Ils arrivent dans mon cours, ils n’ont jamais fait d’arts martiaux mais ils ramènent leurs sciences ! Ils font tout mieux que tout le monde et pire ! Ils t’enseignent ! J’en ai des dizaines, si ce n’est pas des centaines d’anecdotes ! J’ai quelqu’un qui était venu, qui m’a dit… « Oui bonjour Monsieur, je voudrais faire du Krav Maga, tout ça, mais je trouve qu’il y a quand même de grosses conneries avec les armes à feu, tout ça, enfin je vous montrerai… Je vous montrerai un petit peu ce qui ne va pas dans le Krav Maga tout ça… ». Alors je lui ai dit « est-ce que vous avez déjà pratiqué le Krav Maga ? », il m’a dit « non ! ». Voilà donc ça c’est ce genre de personnes-là déjà… Vous comprenez bien que malgré la bonne volonté, toute la bonne volonté du monde, le courant ne peut pas passer ! Autre exemple de trucs qui vraiment me gonflaient au plus haut point, c’était pendant une explication… On pouvait montrer aux élèves une technique, et tu montrais la riposte, enfin voilà quelque chose d’assez simple. Et à chaque fois, très souvent, très souvent, vous avez des élèves… Alors ça dépend ! On peut bien sûr me poser des questions, vous allez vous dire « Oulala celui-là il est susceptible, on ne peut pas lui parler, on ne peut pas lui poser des questions ». Ce n’est pas ça ! Ce n’est pas ça, je suis désolé si je donne cette impression en vidéo, ce n’est pas ça ! C’est que, il y a une manière de faire ! Je ne demande pas qu’on me cire les pompes ! Je demande qu’on me respecte. Je suis professeur, il y a des élèves, et bien l’élève doit rester à sa place. Ne viens pas chez moi si tu comptes ramener ta science ! On peut en discuter évidemment, moi j’ai des choses à apprendre aussi, mais quand j’enseigne, s’il-te-plaît, par respect tu te tais et tu écoutes ce que j’ai à t’apprendre ! Et si ça ne te convient pas on en discute après ! Et bien non ! Moi j’ai des élèves qui me stoppaient, qui me coupaient la parole en pleine discussion, en pleine explication, pour me dire… Il faut imaginer, une explication c’est au ralenti ! Évidemment ! C’est au ralenti, je lui dis « et bien il m’attaque, tu fais ton blocage et tu frappes », et pendant que je parlais au ralenti avec son autre main, les élèves me disaient, certains élèves me disaient « ouais mais là je peux te mettre une gifle ! ». Ou « là je peux te mettre un coup de boule ! », « oui mais là je peux te mettre un… », « oui mais là », ça commençait toujours par ça, « oui mais là je peux te faire ça », « oui mais là l’agresseur il peut faire ça ». Voilà. Et comme j’aimais bien, excusez-moi pour les oreilles sensibles, comme j’aimais bien répondre à certains élèves, vers la fin, au début j’étais un peu plus politiquement correct mais vers la fin ça commençait vraiment à me gonfler, je leur disais « oui mais, si ma tante avait des burnes,
ce serait mon oncle !
». Voilà, je préférais tourner ça en rigolade ! Ce genre d’élèves j’en ai eu des dizaines. Et ça se renouvelait… Pardon j’en bave ! [rire] Ça se renouvelait chaque année ! Ils venaient par grappes, des fois ils m’emmenaient leurs copains ! J’étais victime en fait de… de mon propre système, c’est-à-dire que quand on est embauché en CDI, comment faire pour gagner sa vie ? Et bien il fallait avoir des élèves ! Et comment faire pour gagner un peu plus, il fallait avoir soit un peu plus, soit pérenniser l’emploi. Il fallait avoir plus d’élèves. Et bien malheureusement, au bout d’un moment, même si tu essaies de trier ceux qui vraiment me manquaient de respect au plus haut point, je les virais à coup de pied au cul, ça… Voilà, mais ça j’en ai eu, on va dire, par an, j’en avais 3 ou 4, maximum par an. Mais je devais accepter les entre-deux, ceux qui se permettaient de péter plus haut que leur cul, excusez-moi du terme encore ! Voilà, je devais les accepter et les avoir à côté de moi pendant que je pratiquais, pendant que j’enseignais, ils étaient là et puis « et machin… » Et tu as beau leur expliquer une fois, Tu as beau reformuler une deuxième fois pour qu’ils comprennent mieux, ça ne rentre pas ! Ça ne rentre pas et ce genre de personnes te dit souvent « et ben tu sais quoi, je voudrais m’inscrire au deuxième cours que tu as dans la semaine », donc je devais me les taper deux fois par semaines ! Autre exemple j’ai eu des personnes qui venaient, le premier cours, ils venaient en me touchant le t-shirt, en arrivant… Je ne suis pas quelqu’un de très tactile, moi ! Mais en arrivant, ils me touchaient le t-shirt, ils arrivaient, ils me disaient « dis-moi… On est obligé de passer la ceinture jaune ? On ne peut pas passer directement la ceinture orange ? ». Et vous vous prenez ça en pleine tronche et vous devez faire avec, vous devez composer avec ça, vous devez vous dire… Tu as envie de lui dire « Non mais tu te fous de ma gueule !? », Tu as envie de lui dire « Tiens tu veux ma ceinture noire ? Tu vas gagner des années comme ça, c’est rapide ! ». Et bien non tu dois tempérer ! Parce que t’as un CDI, tu comprends, parce que tu gagnes de l’argent avec ça, tu es obligé de tempérer, de lui expliquer, de l’éduquer. Jusqu’à ce qu’il te chie encore une autre connerie un peu plus tard dans le cours. Et donc à un moment donné, je me suis retrouvé à faire un constat, je me suis dit « Non mais attends, c’est toi le prof et tu vas en cours… ». Il y a des fois je rentrais chez moi et je déprimais ! Je vous jure que c’est la vérité, je déprimais. Je rentrais chez moi et je disais à ma femme « Chérie, je suis éclaté ! Je suis fatigué, ils sont en train de me bouffer ma passion, et ils sont en train de me bouffer mon énergie… ». Je suis épuisé de ce genre de personnes. Donc, bref, tout ça ça a pesé dans la balance. On peut en rire, on peut dire « Mais Alexandre, tu te prends la tête pour rien ! », « Alexandre mets de l’eau dans ton vin ! ». Oui et bien Alexandre il a mis de l’eau dans son vin pendant des années, et chaque année ça recommence ! Ça recommence, ça recommence… Et moi, je perds ma patience ! Je perds ma patience ! Je perds ma passion ! Je suis fatigué ! Je ne m’épanouissais plus dans mon propre club, vous imaginez bien qu’à un moment donné j’ai dit stop ! Je vous ai parlé des points négatifs, maintenant j’aimerais quand même vous parler des points positifs. Je voudrais m’adresser à tous les élèves qui ont appris la nouvelle très récemment, c’est une nouvelle je sais qui vous a beaucoup surpris parce que je ne vous avais pas préparés, et je suis désolé de ça. Je sais qu’il y en a certains qui m’en veulent, et vous avez tout à fait le droit parce que c’est vrai que je ne vous avais pas préparés à cette nouvelle de fermeture du club. J’espère avec ces quelques explications que vous comprenez peut-être un peu mieux mon point de vue. Sachez que je ne vous oublierai jamais, que je ne vous oublierai pas. J’ai passé de merveilleux moments en votre compagnie. C’est vous qui m’avez fait tenir aussi longtemps, tant d’années, malheureusement… C’est un tout, comme vous avez compris, ça n’a pas suffi pour me faire garder ce système associatif, donc ce club, par contre je vais en parler juste après dans la vidéo mais vous verrez qu’il y a d’autres moyens, on va se retrouver ! Pour ceux qui veulent vraiment continuer avec moi, on va se retrouver très prochainement et je vais vous donner d’autres possibilités de continuer à évoluer dans votre pratique. Au final j’ai tiré un petit peu le bilan des choses positives et négatives que m’apportait ce club, sous cette forme-là en tout cas, et malheureusement il n’y avait plus de choses négatives que positives. Et donc ces derniers temps j’ai pris un peu du recul sur ma vie et je me suis dit « Est-ce que c’est vraiment ça que tu veux pour toi, pour ton avenir, avoir un club et continuer comme ça », sachant que, c’est mon avis toujours, que l’époque ne va pas aller en s’arrangeant, je ne pense pas que
les gens vont s’éduquer du jour au lendemain,
de mieux en mieux, je pense que ça va être plutôt le contraire. Quand je vois la nouvelle génération en général attention, je vous ai dit, il y a des élèves
qui sont merveilleux et très très bien éduqués, et bravo aux parents !), mais je ne pense pas que ça va aller en s’arrangeant et donc je me suis dit « Est-ce que c’est vraiment ça que tu veux pour plus tard ? Est-ce que tu veux prendre 10Kg de plus, encore ? Tu vas arriver à 20kg et compagnie », enfin bon, bref… J’ai dû faire le pour et le contre, et donc j’ai J’ai cherché un système qui me permettrait de « séparer le bon grain de l’ivraie » comme on dit, je sais que c’est une expression du XIIème siècle. Voilà, j’en avais marre de ce système où je devais toujours mettre de l’eau dans mon vin, que c’étaient des efforts à sens unique, tout ça pour avoir plus d’élèves et gagner plus d’argent, pour espérer faire perdurer mon CDI. J’en avais marre de… De devenir une autre personne ! Je ne me reconnaissais même plus, à un moment donné j’étais obligé de mettre, ce qu’on appelle un masque social, pour pouvoir plaire aux autres, de façon à ce que les gens ne se vexent pas. À un moment donné on se transforme ! Les gens changent, dans le bien ou le mauvais. Moi je me rends compte que j’étais en train de… De sombrer entre guillemets ! J’étais en train de… Je sais que c’est grave ce que je vous dis ! Je sais que vous allez vous dire « Olala, il en fait des tonnes ! ». Je vous donne mon opinion, je vous l’ai dit, et ce que je ressens ! Vous me croyez, vous me croyez pas, ce n’est pas un souci. Voilà je n’avais pas envie de devenir cette personne-là qui… Qui, excusez-moi du terme, mais qui se « prostitue » pour avoir plus d’élèves, avoir plus d’argent. Donc derrière chaque peur se cachent des opportunités. Bien sûr que j’ai eu peur de fermer mon club ! Parce que je m’assoie quand même sur 1000€ par mois. Je sais que là maintenant, j’ai 1000€ de moins qui vont rentrer sur mon compte en banque. Et ça il faut l’assumer, il faut savoir ce qu’on veut. Il faut savoir être aligné avec sa mission de vie. Et je pense qu’il faut savoir quitter du bon pour du meilleur. Mais ne vous inquiétez pas les amis, maintenant que je n’ai plus le club je vais avoir beaucoup plus de temps libre et je vais pouvoir m’occuper encore mieux de vous. Voilà, donc en résumé je vais vous dire un petit peu qu’est-ce qu’il va se passer pour moi à l’avenir. Alors premièrement mes vidéos YouTube ne vont pas s’arrêter ! Ne confondez pas tout les amis. J’ai reçu des tas de messages en disant « Olala Alexandre, c’est dommage j’adorais… tu fermes ton club c’est dommage j’adorais tes vidéos YouTube ». Ca n’a rien à voir, mon club ferme, certes, le contenant ferme mais le contenu survit ! Donc les vidéos YouTube ne vont pas s’arrêter ! Non parce que j’ai reçu des messages comme quoi… C’étaient des trucs très solennels ! Je n’en ai pas eu beaucoup, mais y’en a qui disaient « C’est dommage, c’était un excellent enseignant ». Hé je ne suis pas mort les amis ! Je ne suis pas encore mort ! Voilà, donc calmez-vous ! Les vidéos YouTube vont continuer, ça c’est la première chose ! Je vais continuer à dispenser des cours. Je vais continuer à dispenser mon enseignement pour ceux qui souhaitent me suivre, si vous voulez qu’on se retrouve écoutez bien ce qu’il va se passer. Je ne créerai plus de club. Vous avez compris que le système associatif ce n’est plus pour moi. Je ne vais plus créer de clubs, par contre ça va continuer sous forme de stages et de cours particuliers à la demande. Donc n’hésitez pas à venir vers moi ! Vous pouvez me contacter sur [email protected] Je pense que de dispenser mon enseignement sous forme de stages ça va me permettre aussi d’évoluer en tant qu’être humain, en tant qu’individu, pourquoi parce que je vais me connecter à d’autres personnes. J’espère rencontrer d’autres pratiquants de différents styles, d’échanger, de me faire progresser moi, de vous faire progresser vous. Voilà ce cercle vertueux que je… J’y crois toujours, j’y crois toujours ! Sinon j’aurais arrêté mon enseignement, mais vous imaginez bien que c’est ma drogue ! C’est dans mes gènes quoi, c’est toute ma vie ! Et voilà il me tarde déjà de faire mes premiers stages avec vous les amis ! Les cours particuliers, me connecter avec d’autres personnes, voyager un petit peu, voilà. C’est autre chose que… J’avais besoin de me libérer un petit peu de ces chaînes ! Parce que je me sentais un petit peu enchaîné dans un club ! Donc mes cours vont continuer sous forme de stages, cours particuliers, et également pour ceux qui ne peuvent pas venir directement avec moi, sous forme de formations en ligne. D’ailleurs à ce propos je profite de l’occasion pour remercier VRAIMENT, du fond du cœur, vraiment mille merci à tous mes clients, à tous les membres de mes formations en ligne, Vous êtes des dizaines et des dizaines chaque mois
à commander mes formations en ligne et j’ai d’excellents retours sur ça, donc merci du fond du cœur. Pour ceux qui sont intéressés par ce genre de contenus vous pouvez retrouver mes formations en ligne sur le site www.boutique-kdr.fr vous aurez toutes les informations si vous souhaitez rejoindre les centaines de clients, de membres qui m’ont fait confiance au travers de mes formations en ligne. Voilà donc une page se tourne pour moi dans ma carrière martiale, un petit virage comme je vous ai dit, ça n’est pas, certainement pas un adieu, ce n’est même pas un au revoir, c’est juste un « à tout-à-l’heure ! » entre guillemets puisque l’aventure continue, je ne compte pas m’arrêter là, j’ai encore plein de choses à apprendre, j’ai encore plein de choses à à dispenser à vous, mes amis. Je compte continuer comme je vous ai dit à me former avec d’autres experts dès que j’aurai l’occasion et les finances. Vous êtes des dizaines de milliers à me suivre sur ma chaîne YouTube, sur les réseaux sociaux, sur Internet. Vous avez été des millions ! Des millions à visionner mes vidéos ! Merci ! Merci du fond du cœur ! J’aimerais maintenant m’adresser à toi, qui fais partie de ces gens-là. Toi qui me soutiens, qui regardes cette vidéo jusqu’à la fin et qui me laisses des commentaires, qui partages et qui likes, toi qui fais partie de ma communauté. J’aimerais… te dire un message simple, mais ça me vient vraiment du fond du cœur. Peu importent les difficultés que tu rencontres, peu importe ce que les gens disent de toi. Peu importent les bâtons qu’on t’a mis ou qu’on va te mettre dans les roues… Ça peut venir de tes connaissances, ça peut venir de tes amis et parfois même de ta propre famille ! Crois toujours en tes rêves, et… continue à croire en toi ! Donne-toi les moyens de réussir ! Travaille très dur. Relève-toi à chaque échec. Relève-toi à chaque fois que tu tombes ou qu’on t’a fait tomber ! Continue toujours d’avancer ! Continue à être une meilleure version de toi-même tous les jours ! Continue à à tracer sa route en respectant les autres Si tu es bon dans ton domaine, tu vas réussir ! C’est une question de temps ! N’abandonne jamais ! Voilà les amis, on arrive au terme de cette vidéo ! Je vous remercie une nouvelle fois pour votre attention, Je suis… Il me tarde déjà de vous retrouver dans mes futurs stages et cours particuliers, et dans mes formations en ligne pour ceux qui le souhaitent ! Comme à chaque fois n’hésitez pas à me donner votre opinion en commentaires de cette vidéo ! Si vous souhaitez être tenu informé de mon actualité, les stages, les cours particuliers, etc… Je vous invite à vous abonner à ma newsletter. Vous avez tous les liens qui sont en description de la vidéo. Et puis quant à moi je vais vous dire une chose très simple, c’est que je vous aime très très fort ! Encore merci beaucoup de votre confiance ! Et puis je vous dis à très bientôt pour de nouvelles aventures ! Ciao !

Comments (100)

  1. Donne des cours de self en free lance sans charge à domicile ou dans les parcs pour les femmes ….y a ke sa ki marche…revenu aléatoire mais plus de stress avec les pompes à vélo :-)👊

  2. Donc tu n'es pas fait pour être professeur

  3. En plus tu parles plus de négatif que de positif tu es donc toi-même trop négatif

  4. bla bla bla…. en fait il y a que les personnes avec qui ça passe bien à qui tu veux enseigner ton art c'est pathétique

  5. Bravo Alexandre pour avoir mis en public ce qui ronge les associations! Dans la liste des comportements irrespectueux et désagréables pour un enseignant: certains viennent au cours "pour essayer" mais ne se donnent même pas la peine de se présenter ou de demander l'autorisation . Ils s'incrustent et, dès la première remarque, on les entend dire: "peuh! c'est pourri!"
    Quand le compétiteur gagne, c'est grâce à lui. Quand il perd, c'est la faute de son entraîneur. Un grand classique!

  6. Bon courage à vous !
    Nous connaissons très bien les difficultés de vivre d’une association ! Bravo pour le parcours ! Merci et bravo aux bénévoles de tous les clubs !
    Malheureusement les vrais valeurs ne payent pas assez dans ce monde

  7. toujours au top! c'est pas une mauvaise idée de faire évoluer sa pratique, vu le comportement de certains…

  8. Dommage j'aimais bien ton esprit et l'ouverture d'esprit que tu mettais dans tes vidéos, j’espère que tu reprendras tes activités un de ces jours,et oui l'enseignement est ingrat, je le fais depuis 1995. Courage a toi pour la suite. Cordialement JL

  9. super ! tu es quelqu'un de motivé et tu es une bonne personne ! …. mais voilà la société ta rattrapé ! tu as raison les gens et le monde changent … en mal ! hélas…les nouvelles générations ne se rendent absolument pas compte de l'état d'esprit où elle se trouvent !!!! c'est une véritable catastrophe pour le futur….
    par contre SUPER BRAVO POUR TOI , quelle chance ils avaient de t'avoir comme professeur ……
    ….
    👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍

  10. Bonjour Alexandre je comprends très bien ton opinion et les raisons qui t'on pousser à fermer ton club je reviendrai vers toi car j'avais commencé à regarder tes vidéos qui sont très ludiques et professionnelles "en un mot tout ce qui nous tu tue pas nous rend plus fort" à très bientôt

  11. Nous sommes dans une époque où tout le monde zappe lectures ,sites, vidéos et pages sur le net occupations. Le respect des autres pratiquants et du professeur devient une denrée rare. Et…cela ne va pas s'arranger.

  12. Je comprends parfaitement votre explication
    Vous allez faire des cours particuliers…
    Je tombe sur des gens qui osent demander des cours particuliers gratuits…
    Cest la vie, certains sont comme ca. Jespere que cela ne vas pas vous dégouter et que vous apprendrez bcp avec vos clients qui ont un bon fond

  13. C malheureusement le cas du monde entier c dommage qua cause de yrou du cul des bons profs arrêtent

  14. Je viens de voir votre vidéo, je vous connais peu, mais je comprends maintenant pourquoi vous avez fermer votre club, malheureusement comme vous le dites le monde change et pour certain pas en bien.. Continuez à faire ce que vous aimez car vous le faites bien ! Et merci pour ce que vous donner au autre. Je pense qui faut savoir s'arrête quant il est temps. Ce n'est qu'un a tout à l'heure, la vie est longue. La suite ne peut être que meilleure. 😎 Joël.

  15. Bonjour Alexandre, je t'ai bien suivi sur la vidéo et je te donne raison sur ta décision combien difficile à prendre car gérer un Club des Arts Martiaux avec tout ce que tu as relaté ce n'est pas de la mince affaire. Je t'encourage et te souhaite bon vent sur ce que tu envisage de faire à la prochaine. Merci

  16. Tu vas rouvrir dans le Var ?

  17. Bonjour, je suis d’accord avec ce que tu dit et je comprends ta réaction.
    Moi aussi je trouve que la génération change dans le mauvais sens ça m’inquiète car j’ai un garçon de 4 ans. Bon courage pour la suite. Je te suivrai sur ta chaîne 👍

  18. bonjour Alexandre, je vous adresse le témoignage de mon respect. Malheureusement, dans cette vidéo, vous mettez le doigt, comme d'autres, sur la "régression" de l'humanité, je le dis sans volonté de prosélytisme idéologique ou religieux. bonne continuation et peut être à bientôt

  19. Carrément rien à faire

  20. Toujour respected le masteur , ont c est jamait qui ce cache derrier lui, le bien et le Mal 😭🤪🤯🤡👽 😳🤓😶🤕😢😶🔥💢🌞

  21. T'as bien raison, pas la peine de donner de la confiture aux cochons. J'te souhaite de la reussite a mort pour tes formations en ligne. Force

  22. Tombé la par hasard, félicitation d'avoir eu le courage de tourner la page. Je compte m'inscrire à un sport de combat cette année, la au moins je connais les erreurs à ne pas commettre. Ensuite je me pose aussi la question de la mentalité PACA – Sud Ouest. Est ce que c'est pas caractéristique du sud est ce comportement ou est-ce une tendance générale.

  23. Bonjour Alexanfre Acariès tout mes encouragements pour vos projets futurs et même si je n'est jamais participé à un de vos cours (rennes) je tien à vous remercier pour votre clartée d'esprit et ce petit message de fin qui m'a conforté dans ma décision de me mettre enfin à un art martial auxquels j'hésite soit du karaté "Shotokan" ou bien du krav maga, hélas pas de club de pencak silat ….
    que votre route soit vertueuse P E A C E

  24. Salut mon Amis, tu m'as fais rire et pleuré ! c'est la même choses en Belgique. Je te comprend en t'en Indépendant et je ne vis que de cela.
    Courage ! au plaisir de te revoir. KIka !!

  25. Ouais après quand tu t inscrit dans une salle tu ressens pas forcément l'esprit Martial mais plutot un esprit commercial. On te fais payer une sommes indécente pour parfois un suivi médiocre et peut d'évolution. Viens également les stages encore une fois très cher pour parfois pas grand chose.

  26. Moi j'aurais vraiment aimé apprendre avec toi

  27. Courage à vous, pour rebondir au mieux et rapidement 👏👍

  28. Nous ne nous sommes jamais rencontré, mais le phénomène que vous décrivez, ce "changement" de mentalités est un triste constat que beaucoup de clubs rencontrent. Fort heureusement, il y a les autres, ceux qui s'accrochent et dont le retour vous permet de continuer à partager votre passion ! Osss

  29. Viens dans le sud-ouest on est encore à peu pres censés et honnetes 😉 Pour le reste c'est pareil, même ici. C'est peu être un peu la faute à youtube, mais surtout aux parents. De plus en plus d'adulte et du coup les gosses qui en découle sont de la guimauve. Depuis les années 80 on est dans les générations des enfants roi. De plus le systeme français pousse les gens à la médiocrité en trouvant toujours une excuse à tous.
    J'ai 45 ans et cela ne fait que 5 ans que je fais de la defense "light" et 2 ans de wing tsun, mais c'est vrai que l'on se vends du reve et que l'on ne veut pas se faire mal et malheureusement ce n'est pas la bonne voie.
    En tout cas je suis fier d'avoir pu voir la video que tu avait mise en ligne ou le gosse fait une crise de panique apres avoir recu un coup : cette video est geniale car elle peut faire comprendre aux gens que tant que tu n'as pas été confronté à la réalité, tu ne peu pas savoir comment tu va réagir.
    Donc inutile de se vendre du reve. Si tu veux te defendre accepte de recevoir des coups.
    Merci alexandre pour ton job et toutes tes videos.

  30. on ne dit pas "habiter sur", mais "habiter à"….

  31. Tu es du de la famille Acaries comme Louis Acaries?
    C'est grâce a des bonhommes comme toi que nos p'tits éviteront de se perdre
    5e dan en KravMaga sacré niveau

  32. que de verite tout mon respect

  33. Faut pas en vouloir aux élèves, il y a tellement d'offre aujourd'hui, de macdojo, de clubs qui promulguent du pipo, des instructeurs avec des diplômes en bois (8em dan de kirujutsu hawaien), qui ont zéro résultats en compétition "qui touche fort et dur" (BF par exemple, pas champion de karaté kata de mes deux ) ou zéro expérience réelle de self-défense ou de maitrise de forcenés (portier de boites de nuit, ex gendarmes ou policiers)… Si le client arrive dans un club et ne voit pas des techniques qui marchent réellement et immédiatement, et que le seul qui lui fout une trempe à l'entrainement c'est le gros gégé parcequ'il fait vingt kilos de plus que lui…ben, bienvenu dans le désert du réel: le "client" il dégage…
    Quant au "temps passé", ben quand on ouvre un club de n'importe quoi, on se retrouve dans la même situation que l'artisan à son compte : "30% de contact/recherche client, 30% de compta et paperasse, et 30% de vrai boulot", faut pas rêver…

  34. Oui les gens ce sont rendus compte de la supercherie du self défense, quand on voit une ceinture noir de Krav Maga qui sais pas donner un coup de poing correctement et qui à peur des coups car pas habitué ça fait trop rire , il tiendrai pas un round contre un mec qui fait de l'anglaise depuis une année, bref discipline qui vends juste du rêve avec des techniques de film Hollywoodien irréaliste.

  35. gros soutiens a toi sensei 💪🥊

  36. Comme je te comprends Alexandre… Ce n'est pas une fin mais le début d'autre chose, tu es un passionné et il ne peut t'arriver que du bon. Je te souhaite le meilleur pour la suite.

  37. Bonjour à toi, j ai bien écouté ton intervention et j ai connu exactement la même situation. J ai très mal vécu la non reconnaissance des élèves lors de la réussite de compétitions sportives en karaté, aux grades… l effet de consommer le produit et de le jeter, voir de le critiquer.
    J’ai beaucoup travailler sur moi et sincèrement plus rien ne me touche. J ai 70 élèves et enseigne le karaté, la self défense et le tai jitsu et pour moi, il faut tout simplement être sur de soi et de ne pas prêter attention à certains comportements plus que douteux…
    Les mentalités changent, les enfants n enregistrent plus rien certainement du à leur attention usée par les vidéos, ce que la société propose…
    Franchement, même expérience , même combat.
    Prend du recul, prépare ton 6eme dan et épanoui toi. Pense à toi avant tout.
    Bon courage !

  38. vivement des stages dans toute la france (à paris surtout ! ^^)
    completement d'accord avec vous sur toute la ligne
    merci beaucoup et courage !

  39. Pareil dans le nord de la France….

  40. Bonjour Mr Acaries, 
    Décision courageuse! bonne continuation pour la suite…

  41. Bravo pour ta franchise et ton professionnalisme !!!

  42. les arts martiaux traditionnels mettent l’accent sur la distinction du maître et du disciple et les rapports qui existent entre eux. En cela, le respect du maître, des rites et de la cérémonie pour devenir disciple est très important . Devenir disciple a rapport avec le destin. La première étape est de connaître le maître et d’apprendre auprès de lui depuis un certain temps. Avant de prendre sa décision, le maître teste l’élève pendant un certain temps.

    C'est traditionnel mais faut pas oublier ce coté la sinon ça devient tout et n'importe quoi comme vous le dites bien dans votre vidéo . Bonne continuation .

    Salutation

  43. Je trouve qu il ya beaucoup de vrai dans ce que tu dis, pour moi-même faire parti d un club associatif de karate (shotokan). Mais après les élèves qui ne reviennent pas l annee suivante, bah ils en ont parfaitement le droit… je comprends ta déception, c est lourd d avoir pris en charge un élève, de l avoir fait progresser… pour qu au final il arrête… mais je trouve que tu te braques pour peu…

    T es pas leurs papas aux gens, peut-être tu les aurais revu d ici 2ans… on connait pas tjrs la vie des gens, parfois les parents qui déménagent, qui perdent leurs emplois… c est pas forcement évident à dire non plus

  44. Le plein de sincérité sa fait du bien! Que notre seigneur jésus christ te protège.

  45. Bonjour Alexandre tout ce que tu dis est malheureusement la réalité d aujourd'hui. Un coup de gueule justifie et non inutile . Courageux de ta part de prendre une telle décision tout en procédant autrement . Bravo et à très vite .

  46. si le monde devient comme ca,faut pas s étonner que certains ouvrent des "macDojo"
    la majorité des gens ne sont pas compétiteurs ou ne travail pas dans la securité,en occident les gens ne se font pas agresser a chaque coin de rue,donner des ceintures noires a des gosses de 12ans qui le reclame,ne pose pas probleme.(au pire ils l auraient bien cherché)

  47. Pascal de Creil
    J'ai été président et instructeur d'un club de karaté pendant 10 ans
    et aussi président du SKI France de Sensei Kanazawa pendant deux ans
    Ton parcours m'interpelle car il me rapelle bien des choses
    J'ai arrété en 2007 pour les mêmes raisons que toi
    Je te souhaite le meilleur pour l'avenir et Immense respect pour ton travail et la personne que tu es

  48. Bonjour Alexandre,
    Malheureusement je ne suis ni de ta communauté et même si je comprend le discours je ne le soutiens pas.
    Il est compliqué d'enseigner les arts martiaux ou la self-défense pour toutes les raisons que tu as évoquées mais cela fait partie du chemin qu'un pratiquant et/ou enseignant CHOISIT.
    De plus un enseignant ne devrait pas attendre un retour particulier de ses élèves, mais si je conçois que l'aspect financier ou l'obligation lié à un contrat professionnel puisse mettre à mal cet état d'esprit.
    Tu ne peux pas forcer les gens ou les juger sur leur implication ou leur niveau.
    Je ne vois dans ta vidéo qu'un aspect démotivant pour ceux qui, pour une raison qui leur est propre, pousserai les portes d'un dojo. ou encore un gros volet marketing pour une formation à distance qui ne peut en aucun cas remplacer l'enseignement physique.

    Je suis navré d'avoir un exemple de plus d'un pratiquant enseignant qui malgré son discours n'a pas l'esprit du budo.

    Il y a une sélection, certes, des pratiquants qui se fait naturellement suivant les cours dispensés et la philosophie de l'art enseigné. Et les arts martiaux n'ont jamais eu une grosse côte de popularité

    Dans le budo on dit souvent: il n'y a pas de mauvais élèves il 'n' y a que des mauvais profs !

    J'ai vu certaines de tes vidéos tu a l'air de maîtriser le sujet alors je te laisserai apprécier ce message comme tu l'entends.

    Bonne continuation tout de même

  49. Bonsoir Alexandre
    Je suis désolé mais je dois reconnaître que j'ai pas mal rigolé au sujet de cette vidéo, non pas pour me moqué mais parce que le constat que vous faites je le vis depuis des années en tant que professeur de musique.
    J'ai eu mois aussi le cas de personnes qui connaissent tout mieux que tout le monde (en gros ils donnaient des cours à eddie van halen avant de venir me voir) 🙂
    Sans compter ceux et celles qui ne reviennent pas parce qu'ils ont eu un solo ou un titre qu'ils n'arrivent pas à jouer du coup c'est plus simple d'abandonner que d'essayé de bosser.
    On est à l'air du consommable et nous les enseignants de tous les horizons nous sommes en 1ère ligne chaque années en Septembre, les gens viennent dans les forums des assos faire leurs marchés pour en gros occupés leurs mômes et non pas pour leurs permettre d'acquérir des valeurs ou pour qu'ils se découvrent qui sait une passion ou un art de vivre.
    Les adultes ne sont d'ailleurs pas exempts de reproches car ils se comportent bien souvent avec moins de respect que pas mal d'enfants.
    Moi ce qui m'a fait tenir toutes ces années ce sont les vidéos que m'envoient certains ou certaines de mes élèves qui même si ils ne prennent plus de cours continuent de me donner des nouvelles et poste sur FB des vidéos d'eux sur scènes en train de jouer.
    Alors oui ils ne sont qu'une bonne dizaines à faire des concerts, à enseignés aussi par rapport au nombres de personnes que j'ai eu en cours en presque 20 ans, mais ce n'est pas grave car le fait de les voir sur scène s'éclatés me fait dire que je n'ai pas fait tout ça pour rien.
    Même si vos élèves ne donnent pas de nouvelles ou n'ont pas continués, pour beaucoup d'entres eux vous avez fait parti de leurs vies et vous leurs avez transmit un peu de vous et ça restera, ne serait ce si un jour ils doivent vivre une situation d'agression, si ils s'en sortent ils auront une pensée pour vous car ce sera grâce à vous qu'ils le devront.
    Les élèves sont comme les amis, il y a ceux qui ne font qu'un passage dans notre vie et ceux qui n'en sortent jamais.
    Mais notre rôle c'est de transmettre, quelque soit la durée de l'apprentissage et la motivation des élèves.
    Bonne chance pour l'avenir et ne remettez pas vos connaissances et votre savoir en cause pour ça, vos vidéos sont de très bonnes qualités, et si votre passion de transmettre est intacte alors c'est tout ce qui compte 😉

  50. Bonjours Alexandre, j'ai visionné votre vidéo 3 fois car je vois que c'est partout pareille, en début de saison certain élèves j'ai bien dit certains veulent tout caser dans le sens moi je ! Moi ci ! Moi la et au bout de 3 semaines tu les revois plus !! D'autres sont pas respectueux, d'autres sont la pour faire plaisir aux parents, d'autres sont la mais la saison d'après ils ont disparu, ce que tu dit est vrais, nous sommes justes la pour dire que les gens font du sports, mais non nullement l'esprit des arts martiaux des sports de combats, ont à du mal à ce reconnaitre dans cette époque. Est l'on peut comprendre votre décision, car ça devient compliqué depuis quelques temps.

  51. A mon avis t as pas trop une tête à te taper dans la rue et les compets aussi t as pas dû en faire vu ton physique.

  52. Voilà pourquoi je n'ai pas voulu enseigner….

  53. j adort ta video et suis ok avec toi pour toute ta video

  54. on vois que vous aimez le milieu des arts martiaux et le filing que c sencer cree vous avez raison enfin pour moi bien sur et de tres bonne parole et vous expliquez tres bien votre maniere de penser

  55. Salut , belle franchise bravo … pas évident de s exprimé comme ça Wahoo chapeau Mr !! Beaucoup vont vous regretter c est certain… je vous souhaite le meilleur pour la suite. Le respect primordial… 👍👍👍

  56. 🤣🤣🤣mdrr .Ton histoire ça me fait trop penser a certaines personnes avec qui je me suis entraîné . Les mecs aucun respect pour le prof. Ils débarquent de nulle part avec leur sciences. Chacun sa place. Ils devraient bosser et fermer leurs gueules. Bon courage pour la suite.

  57. Ah Ah Ah …. La comédie de la pleurniche … Ah Ah Ah … Excellent ce nouvel artiste comique !

  58. Toutes les raisons invoquées sont malheureusement, je crois, partagées par de nombreux professeurs.

    Il omet, ou oublie une autre raison: la jalousie, la mesquinerie, les critiques des autres professeurs, des fédérations, des "ceux qui se prennent pour des experts" dans les forums, les réseaux sociaux etc.

    En même temps, d'entendre ces propos, cela me réconforte, je ne suis pas le seul dans ce cas.

    Il faut beaucoup de foi pour continuer.

    Alexandre, tu le sais j'étais un des seuls à te défendre sur les forums. Je te souhaite bon vent, prospérités et réussites dans tes entreprises.
    https://www.facebook.com/jeanandre82

  59. Purée comme tu me fais plaisir car je pensais que ca n'arrivais qu'a moi mais tu me rassure…..les gens ont changé, suis entièrement d'accord avec toi et tt tes exemples me sont arrivés…….courage

  60. Ta vidéo me tue …..C exactement ca !!!! Ya vraiment des cons

  61. bienvenue au club…….. phrases de l'année dernière :"je ne viens pas en cours jeudi car il y a star wars à la télé", "je ne viens pas en cours cette semaine y a la fête du cinéma"……

  62. Chouette vidéo qui transpire la sincérité. Constat très juste 🙂

  63. Bonjour , nous nous sommes croisés à Nice . Bon courage pour la suite…elle sera belle !

  64. je souris car j'ai l'impression qu'il y avait des cameras dans mon club, les experiences sont identiques !!! je viens de fermer en juin dernier !! 😉

  65. Maintenant c'est le jiu Jitsu brésilien et le MMA qui sont à la mode pour la self defense.

  66. comme tant d'autres, je me reconnais énormément dans ton discours, pratiquant les arts martiaux depuis plus de quinze ans, je participe a la gestion d'un club près de Toulouse depuis quelques années et force est de constater que la situation est extrêmement similaire de notre coté, en dehors du club j'encadre des stage de formation et la aussi le constat est le même et ne semble pas évoluer dans le meilleur des sens. Mes respects monsieur, pour cette décision courageuse, cette énergie infatigable et cette envie de continuer a toujours aller de l'avant. Merci

  67. Enseignant de Taekwondo et Hapkido depuis de nombreuses années, je suis également sur le point de fermer mon club de la région Occitanie. Sois je prends cette décision, soit j'y laisse ma santé intellectuelle, physique et morale. Je ne vais pas revenir sur les arguments que tu évoques, beaucoup constatent la même chose, et dans plusieurs disciplines. J'ai eu le plaisir de te rencontrer lors des stages avec Frédéric Mastro, tu es une belle personne, passionnée et quand on est passionné, on est forcement déçu de la mentalité de la plupart des pratiquants actuels. J'ai une pensée pour les professionnels de l'enseignement qui vivent un tournant difficile. On a c'est vrai quelques belles surprises comme une élève qui me disais encore la semaine dernière : "je suis petite en surpoids je pensais que la self défense n'était pas faite pour moi, merci grâce à ton enseignement et aux techniques que tu m'as apprises, je suis aujourd'hui une autre femme.

  68. Bonjour ;

    Dès que j'ai lu le titre de la vidéo, avec entre crochets "[Coup de Gueule]", je savais presque exactement à quoi m'attendre, et je n'ai pas été déçu… Car c'est malheureusement un constat juste que l'on peut dresser depuis déjà quelques temps.

    Personnellement, au départ je voulais enseigner dans l'éducation nationale, un peu pour les mêmes raisons que vous, à savoir aider les élèves à mieux comprendre les choses, à leur apporter quelques outils leur permettant de mieux appréhender leur futur personnel et professionnel, mais après avoir eu plusieurs expériences en tant que surveillant dans des établissements du secondaire, j'ai dressé le même constat que vous, et… Je n'ai pas eu le même courage que vous en poursuivant dans cette voie.

    Nous (appartenant à cette société, j'ai certainement moi aussi ma part de responsabilité) avons de plus en plus de mal à avoir un comportement correct en société, à trouver notre place au sein de cette société de plus en plus individualiste, voire nombriliste et égocentrique, à contribuer positivement à en faire quelque chose de bien, et ça ne va pas (encore) en s'améliorant.

    Mais, petite note positive : la société évolue par cycles. Il y a des périodes de moins bien, voire même des phases de catastrophe, c'est peut-être le cas en ce moment, même s'il reste encore un peu de marge avant de complètement toucher le fond (j'ai bien dit "PETITE note positive" ^^)… Puis il y a des prises de conscience. Certains coups de gueule comme le vôtre permettent d'ailleurs d'y contribuer.

    Alors certes, cela prend du temps, mais petit à petit cette prise de conscience finit par se répandre, comme une traînée de poudre, un peu comme un remède face à un virus qui a contaminé l'ensemble du corps avant de l'en débarrasser définitivement.

    Merci donc de garder votre passion intacte, ainsi que votre envie de venir en aide aux autres.
    Bon courage pour la suite qui ne sera que meilleure.

  69. C’est vraiment dommage. Tout est dit dans cette vidéo. C’est vraiment dommage.

  70. Je t'encourage à continuer , de très belles phrases à la fin de la vidéo ça motive grave ! Je poursuivrais ma voie, tu es quelqu'un de bien et je regarderai encore tes videos. A bientot 😉

  71. C'est génial de savoir qui on est et de vivre selon notre personnalité… Bonne continuation 👍🏻

  72. Bonjour Alexandre,
    Person je suis entraîneurs d'un sport collectif qui est le rugby depuis 20 ans et comme toi nous faisons cela car nous avons l'amour de transmettre l'amour de notre sport, mais voilà la société a changé et comme toi c'est fatiguant se manque de respect de gratitude et j'en passe, nous sommes devenus une société de consommation et du jetable, malheureusement, mais ils faut se battre car il y a encore des gens bien et les autres qui aillent sur le Facebook, Instagram et j'en passe bise et courage

  73. Respect, Motivation, Persévérance, Surmonter les difficultés…. des valeurs en pertes ! il y a un problème d'éducation générale de nos jours

  74. Bon courage à vous Alexandre, vous méritez de réussir, vous avez une très bonne mentalité. Ma femme est enseignante depuis 25 ans, elle constate le même phénomène que vous dans la société. Enseigner de nos jours exige d'être au moins "ceinture noire 40ème dan de yoga" 😁 sinon 🤯. J'ai retrouvé dans vos propos tout ce qu'elle décrit de son expérience avec ses élèves et leurs parents. Les parents…des fous qui s'ignorent, qui ne savent plus élever correctement leurs mômes et en font des enfants-rois. On voit aujourd'hui le résultat catastrophique et ce n'est que le début, ces mômes vont grandir et…se reproduire… 😱

  75. Donc un prof en CDI qui gagne sa vie avec sa passion se plaint que les bénévoles qui font un travail pour une bouché de pain ne soient pas au rendez-vous ? C'est vrai que c'est très étrange ! En gros, tu découvres le monde des PME. Bravo, il t'a fallu du temps pour t'en apercevoir. Au lieu de dépenser des milliers d'euro dans des formations "martiales" avec des intervenants bidons, il valait mieux pour toi de les dépenser dans des formations en commerce et marketing.
    Sur l'assiduité mais c'est aberrant ce que tu dis. Ça fait 15 ans que je suis dans les Arts Martiaux et c'est comme ça depuis toujours. Les réguliers et ceux qui s'inscrivent d'une année à l'autre sont une petite minorité et ça ne concerne pas que les Arts Martiaux c'est dans les sports la même chose. Parce que oui, tout le monde n'est pas passionné à 300%, tout le monde ne conçoit pas sa pratique comme toi. Les gens ont d'autres priorités et leur sport/self-defense ce n'est pas leur priorité. Oui c'est un éternel recommencement mais c'est partout pareil.
    Tu as la population que tu mérites au niveau de l'implication. Tu proposes de la self-defense, donc oui les gens ne perçoivent pas ça comme une discipline qui va être dure physique et où il va y avoir du contact. Tu peux t'en plaindre mais c'est l'impression que donnent les profs de self-defense. En Boxe, en JJB, en MMA tu aurais ce genre de cas aussi mais de façon plus discrète. Et pareil avec les ceintures, pas de ceinture, pas de problèmes, ce n'est pas un outil pertinent pour évaluer le niveau d'un élève, c'est une carotte, et les gens ont envie de bouffer de la carotte même sans effort.

    Bilan des courses : si tu veux vivre de ton activité, considère-là comme une prestation de services à des clients et gère ton activité comme telle. Cela implique gagner et perdre de la clientèle, étudier les besoins et segmenter sa clientèle, ne pas mettre d'affect dans la relation client etc.

  76. Bonjour Alexandre, Je ne vous suis que depuis très peu de temps mais je me suis au KRAV MAGA il y a maintenant 3 ans avec malheureusement un arret pendant de nombreux mois. Je vais donc pouvoir enfin m'y remettre dans quelques jours. Votre vidéo est très explicite et reflète malheureusement l’époque individualiste dans laquelle nous vivons et qui je pense aussi ne devrait pas s'arranger.
    Je suis de toulouse et dommage que vous ne soyez pas à coté j'aurais avec plaisir fais une cession avec vous.
    Je vous souhaite bon courage dans la suite de vos activités et suis à 200 % avec votre facon de voir les choses . Je suis egalement très attaché au feeling et aux relations humaines respectueuses.
    Bonne continuation.

  77. Ça n'a rien avoir mais je devais bosser en tant que concierge dans un bâtiment pour étudiant (université). J'ai contacté l'ancien concierge avant d'accepter le job et il m'a dit qu'en 15 ans, il a vu les mentalités des étudiants changer de maniere drastiques. Plus de Bonjour, plus de Merci, plus de respect. L'époque s'assombrit. Il faut faire avec. Bon courage a vous et Merci pour votre honnêteté.

  78. Je vous soutiens .

  79. Vous avez raison, le monde a changé. Pierre Rabhi et Albert Jacquard nous ont prévenu qu'il fallait changer l'éducation mais celà n'arrange pas nos dirigeants qui préfèrent avoir des moutons sans grande volonté au lieu de "guerriers" prêt à se défendre comme vous le dites.

  80. Une décision justifiée mais dommage, que la connerie que vous avez à supporter vous pousse à abandonner l'enseignement que vous donniez dans un "dojo", les élèves pas stupides, qui vous sont fidèles et corrects, auront la joie de bénéficier de vos cours particuliers ou stages, mais surtout quand même, quel dommage que la connerie "gagne", et du terrain, et s'étende au point de vous pousser à "abandonner" une forme classique d'enseignement. La connerie va gagner malheureusement… Bonne continuation à vous, je vous souhaite de continuer d'avoir envie.

  81. Je connais ça aussi Alexandre, tout ça est vrai, ça ne va pas en s'arrangeant … et nous à force on sombre

  82. Bonjour Alexandre..Cette épreuve va te faire grandir.Sache juste que le problème est récurrent dans tous les sports,c'est générationnel et sociétal. Moi je ne donne plus qu'à celui qui veut recevoir.

  83. Eh oui je comprends parfaitement. J’ai cessé d’enseigner le Tai Ji Quan par manque d’implication et de sérieux des élèves. Le néo pratiquant est un consommateur. La société éduque et conditionne les humains à acheter tout et n’importe quoi.
    Je comprends Alexandre.
    Sois rassuré.
    Courage ✊🏻👊🏻 et respect pour le travail accompli 🙏🏻

  84. Les kassos ont pénalisés les bons
    Mais dans votre cas , le plus sage. Était votre décision
    Bonne continuation et tout le meilleur 👍

  85. Generation numérique… parents laxistes? Enfant roi? Je suis assez d'accord dans l'ensemble, il faudrait montrer cette vidéo aux parents. Bravo d'avoir choisi d'être en adéquation avec vous même

  86. vous êtes extrêmement lucide, et vous avez trouvé la bonne solution… (je travaille dans un domaine hyper différent, mais j'ai fait le même constat, et pris une solution semblable)

  87. Je ne vous connaît pas, je vous découvre avec cette vidéo et c'est très touchant… inquiétant même je trouve, on fait le même constat pour la plus part. Votre décision est admirable, beaucoup s'entêtent et persistent, et j'imagine qu'une telle décision ne dois vraiment pas être simple a prendre. Tous mes encouragements pour la suite.

  88. trés touchant vous ête sympatique sa me touche beaucoup se que vous dite sa va droit au coeur je vous connais pas mes je sais que vous ête un bon profésseur trés humain je vous comprons vous donné le meilleur de vous même vous avez des qualité jai pratiqué et je sais se que ces on et dans une societé ou il ya peut de valeur je vous souhaite la réussite merci pour le partage

  89. Bonjour..Je voulais m'inscrire dans votre club si j'avais bien déménagé sur la ciotat. J'ai une vieille base de judo d'une dizaine d'année de pratique(5 kata mais pas les ceintures correspondantes) et j'avoue que votre discipline donne envie d'en apprendre plus pour repartir sur de nouvelles bases. J'aimerai savoir vos grilles tarifaires et surtout dans quelle ville vous dispenserez vos cours et stage? Cordialement.

  90. Trop de racailles dans les cours ?

  91. Témoignage touchant d’un passionné déçu. Je pense sincèrement que tout bon enseignant traverse des passages de doutes.
    Ces moments font grandir par la réflexion . Tout cela devient l’expérience.
    Je suis responsable d’un club en région parisienne et j’aimerai bien que l’on se rencontre pour organiser un stage un week-end .

  92. Bonjour je ne vous connaissais pas jusqu’à cette vidéo mais je partage tout à fais votre point de vue. Les temps changent. Le respect se perd. Je suis également professeur et j’enseigne toujours. Après plus de trente ans de pratique les élèves se sont transformés en clients. Mais nous devons tenir bon et continuer de transmettre de belles valeurs. J’ai également une chaîne YouTube où je met en parallèle art martial et développement personnel. Les Arts Martiaux doivent nous servir à réussir nos vies. Je vous souhaite une grande réussite pour vos futurs projets. 🙏🏼.

  93. Je sais pas si tu liras mon commentaire, mais tu as jamais pensé au cinéma d'action ? C'est une question que je me pose, ça peut être un bon débouché. Mais c'est vrais qu'en Europe ce n'est pas développé comme en Asie ou aux états unis. quand ont voit Jason stahtam ou certains autres ont bien réussies avec les arts martiaux. Sinon, oui l'époque a changé et pas en bien, a l'ancienne tu manquais pas de respect dans le club, maintenant beaucoup de parents se débarrassent de leurs enfants turbulents au club d'arts martiaux pour ne pas les avoir a la maison. Et c'est au prof de faire leurs éducation presque

  94. Bonjour Alexandre,bravo et je suis d'accord avec vous concernant les jeunes d'aujourd'hui

  95. Salut je suis pratiquant de krav maga depuis trois ans moi le krav maga je vai en pratiqué tout ma vie ce que tu dit est bien courage

  96. Bien sur que les choses ont évolués, les mentalités sont différentes, nous sommes dans une société d'obsolescence programmée, de changement permanent, société kleenex. Cela se répand de l'humain au matériel. Il faudra savoir s'adapter ou trépasser.

Comment here